Interdiction de chauffer les terrasses extérieures : 3 alternatives !

Chauffage-terrasse

Cette nouvelle loi plane au-dessus des restaurateurs depuis un bon moment... La métropole de Rennes l’applique déjà depuis janvier 2020, et c’est bientôt que le reste de la France va suivre cet exemple. Au printemps prochain, il sera interdit de chauffer sa terrasse extérieure. Car il est vrai que proposer une terrasse chauffée en hiver, c’est un plus qui séduit bon nombre de clients. Malheureusement, il ne reste plus que quelques mois à pouvoir profiter de son chocolat chaud en extérieur en plein décembre. Aujourd’hui, on vous explique en détail cette nouvelle loi, les chiffres clés qu’il faut avoir en tête, et surtout, quelles sont les alternatives possibles au chauffage.

Chauffer sa terrasse en hiver : quel est l'intérêt ?

Quelque soit la saison, les terrasses des bars et restaurants sont très prisées des clients. Et d’autant plus suite à la crise de la covid-19, elles sont l’opportunité de respecter parfaitement les consignes sanitaires. En temps normal, les terrasses permettent d’augmenter le chiffre d'affaires d’environ 20 à 30% ! En effet, disposer d’une terrasse permet d'avoir plus de places assises au sein de son établissement et donc d'accueillir plus de clients. Dès que le soleil pointe le bout de son nez, les clients sont à l’affût d’une place en extérieur. Mais, quand la saison hivernale approche, est-il possible de la garder ouverte ? 

Et bien, jusqu’à maintenant oui ! Pour continuer d’attirer les clients même quand les températures extérieures avoisinent les 0 degré, il suffisait d’installer des chauffages sur les terrasses : électrique ou à gaz, il existe des centaines de modèles sur le marché. Et tout comme en été, une terrasse ouverte en hiver permet aussi d’augmenter son chiffre d'affaires ! Toutefois, vous l’aurez compris, l’ère du chauffage extérieur touche bientôt à sa fin... 

L’achat d’un chauffage n’est pas forcément très cher : allant de 50€ à plus de 1000€, on retrouve le plus souvent des chauffages milieu de gamme aux alentours de 300€. Toutefois, cela dépend de la surface de votre terrasse, car vous ne pouvez pas vous permettre d’installer une seule source de chaleur au-dessus d’une seule table. Une fois votre chauffage extérieur en main, faut-il encore payer l’énergie avec laquelle il va fonctionner ! Au final, s’équiper d’un chauffage terrasse est un investissement sur le long terme, qui vous assure de stabiliser votre chiffre d'affaires sur toute l’année. 

Même si boire son café en hiver sous ce filet de chaleur est très agréable, il faut tout de même reconnaître que chauffer l’air extérieur peut sembler peu cohérent. Le sujet de préoccupation principal de cette nouvelle loi est l’écologie. Et il est vrai que les chiffres sont assez affolants quant à la consommation énergétique… Prenons l’exemple d’une terrasse équipée de 5 braseros, qui fonctionnent tous les jours durant 6 mois... Et bien sa consommation de CO2 représenterait autant d'émissions que 3 tours du monde en voiture, soit environ 14 tonnes de CO2 ! Et vous imaginez bien que des terrasses chauffées de la sorte, il n’y en a pas qu’une… en faisant le compte, ça fait beaucoup de tour du monde ! 

Une fois la loi en vigueur… Comment faire pour réchauffer vos clients?

Il est vrai que le sujet des terrasses reste assez sensible auprès des restaurateurs.  Pour l’instant, les conditions exactes de la loi ne sont pas encore établies. Alors, en attendant de savoir quels chauffages seront encore autorisés ou quelle peine vous encourez si vous ne respectez pas la loi, nous vous donnons déjà quelques pistes pour trouver les meilleures alternatives pour exploiter votre terrasse même en hiver.

Plaid-terrasse

Un petit plaid

Déjà bien installés dans certains pays, comme en République Tchéque par exemple, des plaids sont mis à disposition des clients sur chaque chaise afin de pouvoir se réchauffer. Ambiance cosy garantie, comme un air de chez soi bien emmitouflé dans le plaid… Toutefois, il faut garder en tête que, si l’hiver prochain le Covid-19 est toujours parmi nous, passer les plaids de client en client ne sera pas possible… En effet, pour un respect total des règles sanitaires il faudrait que les plaids soient lavés entre chaque utilisation pour éviter la transmission des germes. Mais restons positifs, d’ici l’hiver 2022, le covid ne sera sûrement plus qu’un lointain mauvais souvenir. Enfin, on l’espère ! 

Isoler sa terrasse du froid 

Une des dernières solutions est d’isoler correctement sa terrasse. Un peu comme on se coupe du vent tant bien que mal l’été sur la plage, vous pouvez couper votre terrasse des courants d’air désagréables en installant des paravents de manière stratégique. Ainsi, vous obtiendrez comme une terrasse couverte, apportant les avantages de l'extérieur et sans le vent d’hiver désagréable. 

Chauffer en mode écolo pour l’hiver 2021

En attendant d’en savoir plus sur quels types de chauffages seront encore autorisés, vous pouvez déjà investir dans des chauffages écologiques pour l’hiver qui  approche. En effet, il existe des chauffages sur le marché qui ont une consommation moindre en CO2, idéal pour être plus éco-responsable : poêle à bois ou granulés, braséro au charbon, chauffage électrique pour moins d’émissions de CO2, ou encore verrière extérieure… Il existe de nombreuses façons de chauffer sa terrasse en gardant un œil sur sa consommation de CO2 ! A vous de trouver la méthode qui vous convient, en termes de budget et d’efficacité.

Comme vous l’avez compris, l’hiver prochain il faudra aménager votre terrasse sans chauffage. Mais d’ici là, vous avez toutes les clés en mains pour chauffer autrement votre terrasse et appréhender au mieux l’hiver prochain… Et bien sûr, nous vous tiendrons informés de l’évolution de cette loi ! 

Tags d'article