Une nouvelle espèce en voie d’extinction : le ticket de caisse

un ticket de caisse sortant d'un terminal de paiement


"Vous avez besoin du ticket de carte bleue ?”

Voici une phrase que vous n'entendrez plus jamais à partir de janvier 2023, ou tout du moins de moins en moins. La loi anti-gaspillage, venant modifier l’article L541-15-10 du Code de l’environnement, entre en vigueur au 1er janvier de l’année prochaine. Elle vise la suppression de l'impression systématique du ticket de caisse. En d'autres termes, si le client souhaite recevoir celui-ci, il devra le demander. Ainsi vous ne serez plus obligé d'imprimer systématiquement ces petits tickets. 

On vous explique pourquoi ça change la donne pour vous, restaurateur, mais aussi les impacts que cette loi génère pour vos clients.

Ce qui change pour vous, restaurateur

La disparition de l'impression systématique

Cette volonté de digitaliser et de dématérialiser le ticket de caisse n’est pas franco-française. D’autres pays ont déjà commencé depuis plusieurs années à ne plus proposer l’impression systématique de ces tickets. En Australie, la limite pour invoquer une réception obligatoire du ticket de caisse est de 75$. En Slovénie, l’impression systématique des tickets de caisse est interdite depuis le 22 janvier 2022. 

Une des premières raisons invoquées pour justifier une telle mesure est celle de l’amélioration de la santé publique. En effet, on trouve encore énormément de perturbateurs endocriniens dans la composition de ceux-ci. Alors que l’ensemble des Bisphénol dans la composition des tickets de caisse avaient été interdits en 2015, une récente étude de chercheurs de L’Université de Grenade montre que le bisphénol A est encore présent dans 90% des tickets de caisse en France. Une telle question ne se poserait plus avec la disparition de ces tickets.

Aussi, une telle mesure amènera une réduction du gaspillage de ces tickets, qui sont dans la majorité des cas jetés. Selon le projet de loi et FranceInfo, “Imprimer les tickets de caisse revient à utiliser chaque année 6 km de papier pour une boulangerie, 29 km de papier pour un bureau de tabac ou encore 849 km de papier pour un supermarché, soit la distance qui sépare Paris de Montpellier (Hérault)". Ça fait beaucoup non ?

Comment transformer ce changement en opportunité d’optimiser la gestion de votre activité ?  

Soyez rassurés, vous pouvez justement tirer parti de cette nouvelle loi pour dynamiser votre activité. C’est l’occasion de lancer des programmes de fidélisation, de comptes clients, de manière plus aisée et automatisée. Vous pouvez rassurer le consommateur sur le fait que vous aussi, vous pouvez garder une trace de ses achats sur son compte client. Ces fonctionnalités sont notamment rendues plus faciles sur des solutions de caisses enregistreuses digitales, qui vous permettent de vous occuper de vos clients, sans difficulté.

C’est aussi le moment opportun pour digitaliser votre restaurant en changeant de caisse et d’équipements. Digitalisez votre activité et changez de TPE pour vous équiper aux normes et effectuer la bascule sans difficulté. Faites évoluer votre système de caisse, ou changez-en si le vôtre ne permet pas de vous adapter à la nouvelle législation bientôt en vigueur. Le changement, c’est maintenant ! 

Ce qui va changer pour vos clients

Moins de paperasse, moins de gaspillage

Anticipez le mécontentement de vos clients en leur indiquant qu’il ne s’agit qu’un transfert du lieu de l’information. Ils pourront toujours consulter leurs tickets de caisse, dans un endroit centralisé où tout sera plus simple d’accès. Ce système permettra de pérenniser dans le temps le stockage de ces informations, vos clients pourront ainsi continuer de vérifier que le montant qu’ils se sont vu débités sont bien les mêmes que sur les tickets de caisse.

Prévenez vos clients ! Informez les quelques semaines à l’avance de ce changement, et mettez en avant les points positifs de ce changement : moins de temps à régler les notes avec tous les collègues pendant la pause déj, avantages écologiques et sanitaires, etc.

Comment L’Addition vous accompagne dans ce changement !

Chez L’Addition, nous avons à cœur de vous accompagner face aux nouvelles législations de votre secteur. C’est pourquoi nous avons mis en place notre nouveau service : L’Addition Ticket. En tant que restaurateur équipé, vous pouvez proposer à vos clients de récupérer le ticket de caisse ainsi que le justificatif de leur commande grâce au QR Code en bas du ticket émis, et ce chaque soir après la clôture de votre service. 

Pour accompagner cette transition vers un monde sans papier, nous vous proposons de combiner L’Addition ticket avec notre nouveau TPE. Plus petit, sans imprimante, le TPE e285p se glisse dans la poche de chacun de vos serveurs (littéralement). Vous réduisez ainsi le temps passé à l’encaissement, et vous vous concentrez sur ce qui compte vraiment : votre restaurant.  

Vous êtes client chez L'Addition et vous souhaitez devenir le restaurateur de demain ? Connectez vous sur L’Addition.com, onglet mes partenaires, paiement à table, activez votre transformation en quelques clics. Vous n'êtes pas encore client ? Cliquez ici pour découvrir toutes nos fonctionnalités.

 

Pour tout savoir sur cette nouvelle loi, vous pouvez consulter l’article L541-15-10 du Code de l’environnement, ou approfondir le sujet avec les sources suivantes :  FranceTVInfo, France Numérique, Determination of bisphenol A and bisphenol S concentrations and assessment of estrogen- and anti-androgen-like activities in thermal paper receipts from Brazil, France, and Spain,  Gouvernement d’Australie, Fiscal Solution.
 

Tags d'article